Résidences Services Seniors, Résidences Seniors, Résidences Autonomie et EHPAD : quelles différences ?

/sites/default/files/styles/w1400/public/actus/shutterstock_114675025.png?itok=njS0VyzP
Reportage
Texte

► Vous souhaitez quitter votre domicile ? Différents types d’établissements sont susceptibles de vous accueillir. Chacun étant spécifique, ce sont vos envies et votre situation personnelle qui détermineront quelle est la structure qui répondra le mieux à vos besoins.

″Maison de retraite″ : voilà une expression générique bien ancrée dans le langage populaire et que nous utilisons tous… mais qui revêt des réalités bien différentes, selon le type d’établissement qui se cache derrière. Et souvent, il y a confusion entre Résidences Services Seniors, Résidences Seniors, Résidences Autonomie et EHPAD. Car chacune de ces structures, si elle s’adresse effectivement à des personnes ″en retraite″, répond à des besoins spécifiques et à un public bien précis. Explications…

CHOISIR L’ÉTABLISSEMENT QUI EST LE PLUS ADAPTÉ À VOS BESOINS ET À VOTRE SITUATION PERSONNELLE

Pour déterminer l’établissement dans lequel vous souhaiteriez résider, plusieurs facteurs entrent en jeux. Les plus importants : vos envies comme vos besoins, bien sûr. Mais ce ne sont pas les seuls. Il faut aussi tenir compte de votre situation personnelle – qu’elle soit géographique, financière ou sanitaire – et procéder à un rapide bilan. Notamment si le futur résident rencontre des problèmes d’autonomie. Pour les évaluer précisément, il existe une grille nationale très précieuse : l’AGGIR (Autonomie Gérontologie Groupe Iso Ressources). Cet outil comporte 6 catégories : ainsi, tandis que les personnes classées en GIR 1 auront une perte d’autonomie jugée élevée, celles évaluées en GIR 6 auront un niveau de dépendance très faible. Bien entendu, les chiffres intermédiaires permettent de graduer et de nuancer les situations particulières de chacun. Précisément : ces situations auront également une incidence dans le choix des structures.

LES RÉSIDENCES SERVICES SENIORS : UNE FORMULE EXTRÊMEMENT COMPLÈTE POUR DES RÉSIDENTS AUTONOMES

Comme leur nom l’indique explicitement, les Résidences Services Seniors (RSS) proposent une prestation bien spécifique : les services. En effet, la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement, votée à la fin de l’année 2015, impose aux RSS de mettre à disposition de tous leurs résidents des services ″non-individualisables″, c’est-à-dire communs à l’ensemble des locataires.

C’est pourquoi votre bail comprendra des services qui vont de pair avec votre loyer et qui y seront donc intégralement inclus. Il s’agira, selon les RSS, de la téléassistance (7j/7, 24h/24), de la conciergerie médicale, des animations quotidiennes, des moments de convivialité (tea time) ou de la navette qui vous amène au supermarché, afin d’y faire vos courses.

Il faut y ajouter l’accès à tous les espaces communs de la résidence : la salle de restauration, la salle d’animation, le coin salon, la bibliothèque, le coin multimédia ou même la salle dédiée à la remise en forme… Bien entendu, ce qui vaut pour l’intérieur vaut aussi pour l’extérieur, puisque votre loyer vous offre l’accès à toutes les installations de votre résidence : piscine, jardin, parc, terrasse extérieure ou boulodrome.

Bien évidemment, les résidents disposent de toute latitude pour consommer d’autres services, à la carte cette fois-ci, selon leurs besoins, leurs envies ou leurs habitudes : restauration, ménage, blanchisserie, bricolage, garde de leur animal… Ce sont eux qui décident !

Le personnel de la RSS s’occupe de mettre en œuvre les services proposés (animations, aide administrative, conciergerie, entretien…) avec un objectif bien précis : assurer le ″bien vieillir″ de ses résidents et faciliter leur quotidien autant que possible.

Les Résidences Services Seniors sont donc des établissements destinés à des seniors de plus de 60 ans, seuls ou en couples, indépendants et autonomes, qui souhaitent préserver leur santé et profiter de la vie dans un environnement convivial, sécurisé et adapté à leurs besoins. Généralement situées à proximité des centres villes et des commerces, bien desservies par les transports en commun, les RSS permettent à leurs résidents de donner libre cours à leurs loisirs : cinéma, musée, shopping…

Totalement indépendants, dans le logement qu’ils louent (fonctionnel et facile d’entretien), les résidents profitent des espaces de vie collectifs pour rompre avec l’isolement de la vie à domicile. Une alternative parfaite pour jouir de ce que la vie peut nous offrir de plus agréable… sans en avoir les inconvénients.

Enfin, il faut savoir qu’une Résidence Services Seniors n’emploie pas de personnel médical. Pour recevoir des soins, il faut avoir recours à des intervenants extérieurs (médecins, infirmières, kinésithérapeutes…) en capacité de répondre à vos besoins médicaux. C’est d’ailleurs la même chose pour les Résidences Seniors et les Résidences Autonomie. Toutefois, il faut noter que les Résidences Services Seniors Occitalia proposent à tous ses résidents un dispositif particulièrement intéressant : la conciergerie médicale. Un service de coordination qui vous accompagne dans votre parcours médical, depuis la prise de rendez-vous jusqu’au transport vers le médecin spécialiste et la livraison des médicaments. Tout en optimisant les délais.

LES RÉSIDENCES SENIORS : DES SERVICES À LA CARTE POUR DES RÉSIDENTS INDÉPENDANTS

À l’instar des Résidences Services Seniors (RSS), les Résidences Seniors (RS) proposent un logement individuel moderne, adapté et sécurisé, dans lequel vous vivez en totale indépendance. Comme pour les RSS, vous avez généralement le choix de votre surface : du studio au T3 pour ce qui concerne l’appartement ; parfois, des maisons peuvent également être louées, selon les établissements. Bien entendu, différentes parties communes (salon, bibliothèque, parc, jardin, piscine…) sont également à disposition des résidents, afin d’y rencontrer les autres habitants et d’y créer des lieux de vie.

Dans les grandes lignes, le mode de fonctionnement est donc similaire aux Résidences Services Seniors et s’adresse au même public : des personnes de plus de 60 ans, autonomes, valides ou semi-valides (l’indice GIR des résidents est généralement compris entre 4 et 6, voire 3 et 6).

Finalement, la grande différence entre une RSS et une RS réside dans l’absence du ″S″ de ″Services″. Une absence loin d’être anodine : puisque le concept est différent, les prestations ne sont logiquement pas les mêmes.

Ainsi, une Résidence Seniors emploie moins de personnel qu’une RSS, ce qui implique un programme d’animations, d’activités et de sorties moins complet ; un suivi moins poussé. Dans une RSS, la densité d’activités proposées – auxquelles on adhère ou pas, selon ses envies – créé structurellement du mouvement : de la vie. Le personnel y est beaucoup sollicité. En RS, les résidents sont plus livrés à eux-mêmes. Et puisque les services ne sont pas communs à l’ensemble des résidents en Résidence Seniors, ils ne peuvent être proposés qu’à la carte, selon les critères propres à chaque structure. Ce qui peut occasionner certaines différences tarifaires. Enfin, toutes les RS ne proposent pas de véritable salle de restauration, au sein de laquelle les plats sont élaborés, mais bien souvent une salle commune, où chacun se fait livrer ses repas. À confirmer, bien sûr, avec chaque établissement.

LES RÉSIDENCES AUTONOMIE : UN RÔLE MÉDICO-SOCIAL PRIMORDIAL POUR ASSURER UNE COHÉSION FORTE

Contrairement aux RSS et aux RS, les Résidences Autonomie (autrefois appelés ″Foyers Logements″) ne sont pas gérées par des exploitants privés, mais par une collectivité publique (le Conseil départemental, le plus souvent). Ce sont donc des établissements médico-sociaux, qui jouent indéniablement un rôle d’importance dans leur commune d’implantation, en accueillant et en accompagnant. Le concept est clairement de proposer des logements à vocation sociale et de maintenir une cohésion forte ; c’est pourquoi les loyers se doivent d’être abordables.

Généralement situées en centre-ville, afin de simplifier les déplacements, les Résidences Autonomie portent bien leur nom, puisqu’elles permettent à leurs résidents de plus de 60 ans, autonomes et valides, de conserver leur indépendance, dans un environnement paisible, confortable et sécurisé.

À l’instar des Résidences Seniors, les services ne sont pas compris dans le loyer ; le résident doit donc s’acquitter d’une redevance et de suppléments pour les prestations auxquelles il souscrit, en complément. Pour les financer, il ne faut pas omettre les différentes aides existantes (pour les Résidences Autonomie comme pour les RSS et les RS, du reste), à savoir : l’APA, Allocation Personnalisée d'Autonomie, octroyée sous certaines conditions liées à l’âge comme à la perte d’autonomie, mais également l’Aide Personnalisée au Logement, si l’établissement est conventionné APL.

Notons aussi que les Résidences Autonomie sont ouvertes aux couples comme aux personnes seules. Pour y accéder, il faut déposer sa demande auprès du Centre Communal d’Action Sociale de sa commune ou via le Conseil départemental.

EHPAD : UNE PRISE EN CHARGE GLOBALE POUR UN PUBLIC FRAGILE ET VULNÉRABLE

Contrairement aux trois établissements décrits ci-dessus, les EHPAD (Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) sont des maisons de retraite véritablement médicalisées. Ces structures s’adressent à des personnes de plus de 60 ans qui ont besoin d’aide et de soins au quotidien. Que ce soit pour des raisons physiques ou mentales.

Partiellement ou totalement dépendants de l’aide d’un tiers dans les actes de vie quotidienne, le GIR de ces résidents est généralement de 1 ou de 2. Parfois 3. La perte d’autonomie est donc réelle et élevée. Il faut d’ailleurs noter que les EHPAD possèdent les capacités et le personnel qualifié pour accueillir les résidents atteints par la maladie d’Alzheimer et celles qui y sont apparentées. Sous réserve, bien sûr, des possibilités d’accueil de l’établissement. Certains EHPAD proposent également des solutions adaptées : des activités en journée dans les PASA (Pôles d’Activités et de Soins Adaptés) ou un hébergement dans les unités Alzheimer et les UHR (Unités d’Hébergement Renforcé).

Clairement, le rôle de ces établissements est d’accueillir et d’accompagner les seniors les plus fragiles et les plus vulnérables. Et de préserver autant que possible leur autonomie. Cela ne peut se faire que par le biais d’une prise en charge globale comprenant les soins, l’hébergement, la restauration et les animations.

L’accompagnement étant très complet, les résidents, comme leurs proches, se voient déchargés de toute l’intendance quotidienne.

Notons enfin qu’il existe trois types d’aides publiques pouvant concourir à financer un séjour en EHPAD : l’APA (Allocation Personnalisée d'Autonomie), l’APL (Aide Personnalisée au Logement) et l’ASH (Aide Sociale à l’Hébergement).

Pour faire une demande d’admission en EHPAD, le plus simple est de télécharger le formulaire et de recueillir toute information utile sur service-public.fr.

Texte

FAIRE ÉVOLUER LES MENTALITÉS : LE LEIMOTIV D’OCCITALIA

Les préjugés ont parfois la vie dure, et s’installer en Résidence Services Seniors n’a rien à voir avec la fin de vie, comme certains le pensent parfois. C’est un nouveau chapitre, à même de relancer une dynamique et de faire germer de nouveaux projets. Réellement.

Car bien souvent, le maintien à domicile dure trop longtemps, l’isolement est pesant et le logement inadapté. Conséquence : l’état de santé se dégrade rapidement. Parfois irrémédiablement.

Vivre en Résidence Services Seniors, c’est prolonger ses facultés intellectuelles et physiques, car elles sont stimulées en permanence. Par les activités, par les sorties, par le personnel, mais également grâce aux autres résidents, avec qui l’échange et les moments de convivialité sont quotidiens.

Et puis, bien sûr, Occitalia possède une conciergerie médicale : un dispositif spécifique qui fait la force de nos résidences, puisqu’elles sont rattachées à un acteur majeur des soins privés en Occitanie, le Groupe Clinipole. Une alliance particulièrement efficace et qui permet à nos résidents de bénéficier d’un accès privilégié aux soins médicaux.

Vous souhaitez découvrir nos résidences ?
N’hésitez pas à consulter notre article consacré au séjour découverte.

Articles similaires

Chaque Résidence Occitalia dispose de sa propre salle de kiné
Au cœur des résidences Occitalia – Zoom sur le métier de kiné
Reportage

Le rôle des kinésithérapeutes est essentiel en Résidences Services Seniors. Pour le corps, mais…

Entrée du Domaine de Maleska - Occitalia
La sécurité dans les Résidences Services Seniors Occitalia : une priorité absolue
Reportage

De nombreuses solutions techniques existent mais la proximité, l’écoute et la solidarité restent…